Voyage au pays de la beauté

Publié le 20 janvier 2018
Dans L'Educateur

Vous souvenez-vous de ces différentes séries de portraits retouchés, qui ont interpellé de nombreux internautes? En 2014, la journaliste américaine Esther Honig lançait une expérience en demandant à quarante graphistes de la «rendre belle» selon leurs critères. Une autre journaliste, Priscilla Yuki Wilson, s’est ensuite demandé comment sa beauté métisse serait traitée par des spécialistes de la «chirurgie numérique». Résultat et réflexions à découvrir dans ce «décod’image».

Si chaque portrait retouché témoigne de prédilections régionales, les penchants personnels deviennent visibles en comparant les variations entre pays voisins ou en découvrant les deux versions créées aux États-Unis. L’apparence compte, mais compte-t-elle autant que ce que l’imagerie glamour omniprésente finit par nous faire croire?

En 2016, le projet Perceptions of Perfection (perceptions de la perfection) – initié par une pharmacie anglaise – a lancé une expérience sur les canons de beauté masculine. Un photographe de New York s’est prêté à l’exercice. Résultat: des variations sur les muscles, les tatouages, la rondeur/minceur. Et la peau devient parfois brune. Pour voir les images.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Perceptions de la perfection

En 2016, le projet Perceptions of Perfection (perceptions de la perfection), initié par la pharmacie anglaise en ligne...

Trésors de famille

Qu’éveillent ces deux images en vous? Que nous disent les photos de famille sur nos rôles? La fille, assise devant u...

Les seniors (in)visibles

Quelle place laissons-nous aux seniors dans les médias? Est-il permis de vieillir ou est-ce devenu une maladie dans not...

Que dit le noir-blanc?

Pourquoi les hommes sont-ils si souvent en noir et blanc dans les magazines, tandis que les femmes le sont si rarement?

Envie d’en savoir plus sur le monde des images ?

Découvrez nos outils pour décrypter les images seul.e ou en groupe, pour apprendre à voir malin, développer votre confiance, mieux choisir et oser votre différence.