Zoom sur l’invisible

Internet foisonne d’images de bactéries, microbes ou autres organismes microscopiques. Habitués à ces images prises au microscope, nous n‘interrogeons que rarement leur réalité. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Éclairages sur cette longue histoire dans ce « décod’image » sur la vision par microscope.
Jusqu’au XIXe siècle, la production des images naturalistes est déterminée par les perceptions sensorielles. Les sujets des gravures d’animaux ou de plantes peuvent toujours être ramenés à ce qui tombe sous la vision naturelle. L’invention du microscope au début du XVIIe siècle ont modifié cet état de connaissance, en donnant à voir des images provenant d’un en deçà de la vision immédiate. Cette gravure avec une abeille fortement agrandie et détaillée est un des premières à avoir brisé le sceau de la vision naturelle en 1630. En jeu, l’invention d’une technique visuelle, le zoom. Plus de deux siècles et l’invention de nombreuses technologies ont été nécessaires pour que nous accordions aujourd’hui aux corps invisibles la même réalité qu’aux objets du quotidien. Une aventure à découvrir dans ce « décod’image » avec un historien des sciences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *