Black Friday nous fait-il acheter n’importe quoi ?

Publié le 15 décembre 2022
Décod’image
Sans publicité

Les fortes réductions de prix proposées par les magasins durant Black Friday attirent régulièrement les foules à fin novembre. Née aux Etats-Unis en 1930, en pleine crise économique, cette stratégie pour passer du rouge au noir dans les comptes, a conquis l’Europe en 2010. Quel effet ces journées ont-elles sur nous ?

Pour créer la curiosité et susciter les réflexions des citoyen.ne.s sur leur (sur)consommation par exemple, le mouvement d’éducation populaire Matières Prises a conçu un outil baptisé «Porteur de parole». Son principe? Suspendre des pancartes dans la rue, invitant les gens de tous les âges à s’exprimer spontanément sur des questions de société.

A Genève, la Fondation images et société a accompagné Cynthia Cochet et Fatiha Kenef, qui interpellaient sur nos attitudes d’achat avec quelques questions facilitant le dialogue avec les passants. Est-ce que vous utilisez tout ce que vous achetez ? Black Friday vous fait-il consommer davantage? Moins d’achats, c’est plus de … Est-ce que je me sentirais mieux s’il n’y avait pas de pub?

Indifférence, irritation, stress qui fait courir sans voir, les réactions varient et les réponses aussi. «Trop acheter gaspille et détruit la nature» estime Alice (9 ans). «On n’a pas besoin d’acheter pour être heureux» constate Doumya (16 ans). «Même avec peu d’argent je suis heureux grâce aux liens» rappelle Eduardo (56 ans).

Et vous, achetez-vous davantage durant les soldes? Pourquoi préférons-nous les vêtements et chaussures de certaines marques ? Selon l’Union fédérale des consommateurs, en 2007, 95% des enfants préfèraient le «Coca Cola» à toute autre cola sans soutien publicitaire et 77% préfèraient les céréales promues commercialement à celles ne bénéficiant d’aucune publicité. Qu’en est-il aujourd’hui? Dans nos ateliers de « décod’image » nombreux sont en tous cas les ados et les enfants, qui se trouvent «moche» sur un portrait sans filtres.

Face à cette réalité sociale, des initiatives comme «Genève-zéro pub» et des associations telles ROC sont nées. Quant à la Fondation images et société, elle invite à aiguiser notre regard sur les informations visuelles, qui influencent nos désirs et idéaux à notre insu. C’est pourquoi elle a mis sur pied le projet didactique EyeSmart, dans le but de démocratiser des outils pour voir malin et mieux choisir.

Sur Porteur de paroles
Petit manuel de travail dans l’espace public Matières Prises
Porteur de paroles – Tuto YouTube

Sur Black Friday
Le réseau d’associations ROC Réseaux Objection de Croissance – Suisse romande
L’initiative genevoise Zéro Pub République et Canton de Genève, Pouvoir Judiciaire mars 2021
Les porteur.ice.x.s de parole du ROC, et l’initiative Zéro Pub LibrAdio décembre 2022

Sur l’influence des pubs sur les enfants
Obésité et publicités télévisées, quelles mesures de protection pour les enfants ? Etudes de Que choisir février 2007

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Une femme d’exception

Dans les images fabriquées par milliers dans notre société, ce portrait de musicien-ne-s présente une rareté: une...

Planète Blanche-Neige?

Que se passe-t-il sur la planète Blanche-Neige? Les personnages féminins de toutes les cultures sont mis en avant dans...

Faites-moi belle

Vous souvenez-vous de ces portraits? En 2014, la journaliste américaine Esther Honig envoyait son portrait dans 25 pays...

C’est quoi la perfection?

Un corps parfait c'est quoi aujourd'hui? Durant un atelier de «décod’image», face aux visages ou aux corps des femm...

Envie d’en savoir plus sur le monde des images ?

Découvrez nos outils pour décrypter les images seul.e ou en groupe, pour apprendre à voir malin, développer votre confiance, mieux choisir et oser votre différence.