Le selfie au musée

Le selfie au musée, vous connaissez? Pour la Semaine des médias, la Conférence intercantonale de l’instruction publique a demandé à la fondation images et société de proposer une fiche sur ce thème. Les possibilités créatives sont en effet riches dans les musées. C’est l’occasion de se reconnecter aux tableaux et sculptures du passé pour découvrir d’autres manières de se mettre en scène, ce qui ouvre nos perspectives sur le présent. Imiter la pose d’un-e élégant-e de 1700 suscite maints ressentis et questions. Certaines contorsions des mains ou des corps s’avèrent impossibles. Les lèvres étaient fines pour les hommes comme pour les femmes à certaines époques. Pour André Gunthert, spécialiste d’histoire visuelle, « avec le selfie, nous, les sans-grades, sommes rentrés dans l’image » et « un nouveau rapport entre regardant et regardé » s’instaure, que nous posions à côté du pape, d’une étoile du sport ou près d’une personnalité du passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *