Faites-moi belle

Vous souvenez-vous de ces portraits? En 2014, la journaliste américaine Esther Honig envoyait son portrait dans 25 pays différents en demandant à 40 graphistes de la retoucher pour la « rendre belle » selon leurs critères.

Si la beauté varie suivant les époques et les cultures, certains éléments restent constants comme la préférence pour la symétrie du visage, gage de santé à nos yeux. En même temps, chaque retoucheur a aussi ses préférences personnelles. Les portraits revenus du Bengladesh et des Etats-Unis l’attestent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *