Dieu dans la pub

Dieu dans la pub, vous connaissez? Serge Molla, pasteur et théologien, et Gilles Lugrin, sémiologue nous rappellent que religion chrétienne et publicité flirtent depuis longtemps, voire font parfois bon ménage, à tout le moins ménage commun. Ces recyclages et vampirisations peuvent choquer, amuser ou laisser indifférent. Dans tous les cas il y a là matière à réflexion sur notre société. La connaissance ou le souvenir des textes fondateurs disparaît progressivement. Le sacré subit une certaine profanation, tandis que le profane se voit largement sacralisé. Au final, la publicité a ceci de commun avec la religion d’avoir mis en place une série d’objets et d’images élevés au rang de totems idolâtrés, doubles publicitaires des icônes religieuses. A l’instar du langage religieux, celui de la publicité se veut un langage de l’absolu. Si l’absolu du religieux chrétien place au centre deux sujets, Dieu et l’humain, l’absolu de la publicité met toujours au centre un sujet (le consommateur), et un objet (le produit vanté), quitte à transformer le sujet en objet et vice-versa. La tentation l’emporte de toute façon. Invitation au voyage dans cet article et dans le clip de la conférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *