À chacun sa (re)touche

Mi-asiatique, mi-africaine, une autre journaliste, Priscilla Yuki Wilson a voulu savoir comment son portrait serait traité par des graphistes de différents pays, elle qui dit avoir été tiraillée entre deux cultures et des messages contradictoires de la part de chacun de ses parents.

Même si le mystère des attirances entre les humains ne se résume pas aux seules apparences, force est de constater que dans la plupart des pays, la beauté féminine est synonyme de peau blanchie avec des yeux éclaircis. Son visage et son corps ont aussi souvent été allongés. La journaliste en a conclu que malgré des standards de beauté propres à chaque pays, le physique de type « européen » revient très souvent.

En même temps, la clarté est aussi ce qui symbolise le féminin par rapport au masculin dans de très nombreuses cultures depuis longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *